Accueil          Matériel          Boutique du site          Informations Techniques          Galerie          Informations légales          Liens

Galerie

Sténopé

pinhole

stenocamera

Galerie couleur ArchivesPetite galerie en couleur (archives)

Les photographies présentes sur cette page ont toutes été réalisées à l'aide du matériel fabriqué à l'atelier. En couleur j'utilise pour le moment le film Fuji Provia 100 F, il s'agit du film diapositif le plus intéressant pour la photographie au sténopé car celui-ci n'a pratiquement pas d'écart à la loi sur la réciprocité jusqu'à deux minutes de pose, c'est tout à fait remarquable et c'est le seul film à ma connaissance avec le Provia 400 F du même fabricant à avoir une telle capacité. Vous n'avez donc aucune correction à faire jusqu'à deux minutes de pose (Ceci vous permettra d'utiliser ce film sans vous poser de question dans la très grande majorité des cas de prise de vues au sténopé).

Toutes les photographies présentées ici ont été réalisées avec un dos Horseman 6x7/4x5 inch et divers boîtiers à sténopés au format 4x5 inch de ma fabrication. Les photographies faites avec un boîtier de 21 mm (le format du film est 6x7 cm) ont un vignettage assez prononcé qui n'est due qu'en partie à cette distance focale très courte, ce vignettage est beaucoup moins prononcé en noir et blanc (pratiquement pas visible en 6x7). Ce phénomène est provoqué par la diapositive elle même qui est beaucoup moins tolérante en ce qui concerne la baisse de luminosité sur les bords, ceci peut être mis à profit pour fermer naturellement une image, toutes les prises de vues faites avec des longueurs focales aussi courtes sont très spectaculaires, 21 mm pour un format 6x7 équivaut  à une longueur focale de 10 mm en 24x36.    

        


Petite galerie en noir et blanc (archives)


Les photographies présentes sur cette page ont toutes été réalisées à l'aide du matériel fabriqué à l'atelier. J'utilise la plupart du temps du film Kodak Tmax 100 car ce film pose peu de problème sur les longs temps de pose (écart à la loi sur la réciprocité ou effet Schwarzschild), la photographie au sténopé imposant des temps de pose supérieur à 1 seconde dans 99 % des cas, il faut tenir compte de ce paramètre lors de la prise de vue, une indication cellule de 7 ou 8 secondes pour un diaphragme résultant de f/256 pour une TriX de Kodak, par exemple, se transformera en une pose de 30 ou 40 secondes, ce qui correspond à plus de deux diaphragmes supplémentaires, la correction est donc indispensable.  Jusqu'à maintenant je scanne mes négatifs avec un Epson 2450 SANS supplément d'accentuation logicielle après numérisation. Vous verrez beaucoup de photographies prises au sténopé sur l'Internet qui sont pratiquement indiscernables d'une photographie prise avec une optique, ceci grâce à une accentuation logiciel de l'image en aval. Cette pratique me semble aller à l'encontre même de la philosophie de la prise de vues au sténopé, il est nécessaire de garder cette "enveloppe" qui fait sont charme et qui la différencie de la photographie optique, s'il n'est pas possible d'obtenir avec un sténopé ce que l'on obtient avec une optique, l'inverse est absolument vrai, même avec toutes les technologies disponibles actuellement, vous ne pourrez pas obtenir avec un système photographique optique ce que vous obtiendrez avec un sténopé, les deux procédés sont donc complémentaire. Toutes les photographies de cette galerie ont été prises en 4x5 inch sur film TMax 100 et TriX de Kodak.

Sténopé

pinhole

sténocaméra

Accueil          Matériel          Boutique du site          Informations Techniques          Galerie          Informations légales          Liens

Tous droits réservés © Sténocaméra France - Siret n°49362798800014 - Code APE 334B